Travel

Japon: 10 choses à ne pas louper

Hello tout le monde, aujourd’hui je reviens sur mon voyage au Japon et plus particulièrement sur les endroits qui m’ont le plus impressionné, émerveillé lors de ce séjour. J’ai donc fait un top 10 des lieux que je recommande.

Arashiyama

Premièrement je vais vous parler d’Arashiyama. Situé à l’Ouest de Kyoto, on peut s’y rendre en 45min, en train. Arashiyama est un quartier situé en bas du mont Arashi. Il est surtout connu pour le pont Togetsukyo. La vue là-bas est incroyable, je n’avais jamais vu ce genre de paysage auparavant. C’est une immense rivière, coupée par le pont et entourée de montagne. Le paysage est a coupé le souffle. Après avoir grimpé très longtemps (sous le soleil et l’humidité), nous avons atteint Iwatayama, la montagne qui abrite les macaques. C’était un moment que j’attendais avec impatience, étant une grande fan de primates depuis petite et je n’ai pas été déçue. Les animaux couraient en liberté autour de nous, il y avait beaucoup de bébés également et les conditions pour les singes étaient plus que correctes.

Après cette visite nous sommes redescendu au niveau du pont. On a pu voir les bateaux traditionnels promener les touristes le long de la rivière, les rues commerçantes et leurs cerfs en liberté. Et enfin, après avoir traversé la célèbre forêt de bambous (qui est pour le coup, très petite et bondée de touristes) nous avons atteint Õkõchi Sansõ, un temple avec de magnifiques jardins traditionnels. La ballade autour du temple prend un bon moment, et nous arrivons à un endroit avec une vue sur les montagnes absolument incroyable. Le plus beau paysage qu’il m’ai été donné de voir.

Matsushima

Trois jours seulement après notre arrivée au Japon nous partons pour l’archipel de Matsushima. Située au Nord-Est du Japon (environ 5h de Kyoto il me semble), elle est considérée comme l’un des trois plus beau paysage du pays. Nous nous sommes tout d’abord balladé sur les îlots accessibles, la vue était splendide, comme toujours il y avait des temples a visiter et de très joli ponts. Après cela nous avons pris le bateau, la croisière nous a permis de découvrir le paysage au fil de l’eau. C’était un paysage typiquement asiatique, désolé pour la référence, mais vraiment j’avais l’impression de débarquer dans Koh-lanta.

Je n’ai pas précisé jusque là mais toutes les activités sont payantes. C’est-à dire que même pour se balader sur l’île (sans bateau, juste vos pieds!) il faut payer. Pour visiter les temples il vous faut payer le ticket pour les jardins et le ticket pour les temples. Et évidemment pour le bateau aussi!

Nara

Nara, située au Sud de Kyoto est principalement connue pour ses cerfs qui se baladent en total liberté dans la ville. Ici tout se fait quasiment à pieds. Vous pouvez commencer par vous balader dans le parc où les cerfs se reposent paisiblement, puis vous promener dans les rues commerçantes, les cerfs vous suivront et sont présent absolument partout! Il y a tout au long du chemin des vendeurs de friandises pour les animaux. Vous pouvez acheter quelques cookies, mais honnêtement soyez prudents! Junya s’est littéralement fait attaqué par les cerfs haha il avait des bleus et écorchures de partout! Au-délà des animaux, il y a un temple très impressionnant, mon préféré, non pas pour son architecture extérieur mais pour ce qu’il contient. Dans ce temple se trouve une statue de Bouddha de 15 mètre de haut, la plus grande et impressionnante que j’ai pu voir.

Kyoto

Kyoto dans son ensemble est une très bonne destination, bien plus calme et typique que Tokyo. La ville est étendue mais les principaux points sont facile d’accès. La ville compte 2400 temples et sanctuaires, croyez-moi après en avoir vu quelque un, vous en aurez assez. Nous avons vu, il me semble, 9 temples à Kyoto, 1 à Sendai, 1 à Tokyo, 2 à Arashiyama et 1 à Itskushima, soit un total de 14 temples. Ils sont généralement très similaires. La rue descendante après le temple Kiyomisu-dera (matsubara dori) est très traditionnelle et agréable. Vous y verrez beaucoup de jeunes femmes en kimono notamment. Les activités à Kyoto ne manque pas, piscine avec vue sur la montagne, temples, restaurants, festivals, parcs… il y a de quoi s’occuper. Nous sommes restés 10 jours dans la ville et n’avons pas eu une minute de répit!

Senso-ji

Je vais maintenant évoquer Tokyo. La ville en générale est dépaysante! Pour moi c’était un gros choc et je vous avoue ne pas avoir été fan de la culture. Etant donné que mon copain est japonais, je me mettais vraiment la pression en me disant qu’il fallait que je tombe amoureuse de ce pays, malheureusement ce n’a pas été le cas. Et je parle du pays en général. Tokyo en soi est actif et on ne s’y ennui pas, c’est simplement une ville qui ne met pas forcément à l’aise. Mais je ne m’étendrai pas là-dessus.

Ce dont je veux vous parler c’est de Senso-ji qui est le plus vieux temple bouddhiste de Tokyo, il est très imposant et en total contraste avec le reste de la ville, il se trouve dans le quartier d’Asakusa, le quartier qui est resté typique. L’endroit est très touristique, il y a énormément de stands souvenirs, et snack tout autour, mais ça reste l’un des endroits de Tokyo que j’ai préféré.

Skytree

Puisque je vous parle de Tokyo, continuons sur cette lancée. Nous avons visité Skytree qui est la plus grande tour de Tokyo! Autant vous dire que je ne faisais pas la fière, lorsque d’en bas j’ai levé la tête et aperçu le building. Arrivé en haut, j’en ai pris plein les yeux. De la tour on peut voir absolument toute la ville et au-delà, il est même possible d’apercevoir le mont Fuji. Cette visite m’a permis de me rendre compte à quel point la ville est grande et saturée. On peut voir des buildings à perte de vue, cela m’a rappelé la vue de l’empire state building. C’est donc un point de vue que je recommande si vous êtes à Tokyo.

Hiroshima

Alors Hiroshima c’est évidemment une visite culturelle. Pour moi il était impossible d’aller au Japon et de ne pas passer par cette ville. Le bombardement d’Hiroshima est un événement dont j’ai toujours entendu parler et qui doit resté dans les mémoires, pour que tout simplement, ca ne se reproduise plus. Donc c’était une visite intéressante dans le sens où le musée nous révèle énormément de détail sur ce qui s’est réellement passé, comment ça aurait pu être évité et surtout pourquoi ça c’est produit. Il y a également une grande partie qui évoque le nucléaire et tous les essais qui sont secrètement effectués un peu partout dans le monde.

C’est effrayant, surtout lorsque l’on voit tous les test réalisés en mer… La ville d’Hiroshima est intéressante à voir également dans le sens où elle a été complètement rasée il y a soixante dix ans et elle est aujourd’hui similaire à toute autre ville.

Fuji

Sur une note plus joyeuse, je vais vous parler de Fuji. Alors, nous n’avons pas fait l’ascension, pour différentes raisons (équipement, prix, logement, conditions, touristes…) et parce qu’elle nous a été déconseillée par différents locaux. Nous avons donc pris un airbnb à Fujiyoshida- shi, un peu plus loin. La nuit passée dans cette maison âgée de 100 ans, située au coeur de la montagne, était splendide. Nous nous sommes balladé dans la montagne pendant des heures avant que la nuit tombe et le soir nous avons bénéficié d’un repas traditionnel chaud préparé par l’hôte ainsi que d’un bain japonais. C’était un petit paradis.

Le lendemain nous sommes allés au lac kawaguchiko où nous avons utilisé un téléphérique pour aller au top du mont Kachi. De là haut nous étions sensé voir le Mont Fuji, mais le ciel était trop nuageux malheureusement. Après cette ascension, parce qu’il fallait bien marché en haut, nous avons rejoins nos amis aux Onsen.

Onsen

Les Onsen, qu’est-ce que c’est? Ce sont des bains thermaux. J’ai été dans mon premier onsen à Sendai. C’était donc des bains chauds, certains situés à l’intérieur et d’autres à l’extérieur. J’appréhendais énormément ce moment, car dans les onsen on se baigne entièrement nu, or j’y étais avec la mère, la grand-mère et les deux tantes de mon copain! Vous pouvez imaginer. Je les connaissais depuis un jour et il fallait que je me mette à poil devant eux! Bref, une fois passé l’appréhension c’était en fait super! Je me suis sentie hyper décomplexée et j’ai passé un agréable moment. Les bains extérieurs étaient situés en hauteur, comme sur un balcon. On se baignait donc dans de l’eau bouillante, tout en respirant l’air frais et avec la vue sur les montagnes et la rivière. C’était magique.

J’ai re-vécu cette expérience en bas du mont Fuji, avec Junya et nos copains. Cette fois-ci, étant la seule fille, j’était toute seule au bain sans la famille de Junya. Heureusement l’endroit était un peu plus touristique et je n’étais pas la seule blanche!

Itsukushima

Et enfin, l’île Itsukushima. Pour se rendre à Itsukushima nous avons pris un train à partir d’Hiroshima. Après environ 30 minutes de trajet si je ne me trompe pas, nous étions à MiyajimaGuchi où nous attendait notre airbnb. Nous avons dormi là et le lendemain pris le bateau pour l’île. Le trajet se fait en ferry, c’est très rapide, 10 minutes et vous y êtes. On découvre donc le shrine qui est au milieu de l’eau, puis le temple qui repose lui aussi sur l’eau. C’est un des temples que j’ai préféré, le cadre lui donne quelque chose de magique. L’île est vraiment belle, les cerfs s’y promènent en toute tranquillité et il y a quelque chose d’apaisant dans cet environnement, malgré les 40 degrés étouffant et humide.

Voilà pour mes recommandations. Evidemment, nous avons passé 1 mois entier au Japon donc il y a énormément de lieux, activités dont je n’ai pas parlé. Si vous voulez plus d’informations, mon ressenti général où des conseils pratiques, n’hésitez pas à me le dire ou à me contacter directement. J’espère que cette article vous aura été utile, et je vous invite également à lire mon article infos pratique sur LA, qui était la première partie de ce long voyage d’été: Ici.

You Might Also Like

Leave a Reply